Excite

148 tombes musulmanes profanées à Albain-Saint-Nazaire

Le président Nicolas Sarkozy et le Premier ministre, François Fillon, ont exprimé leur indignation face à un tel acte.

Le procureur de la République d'Arras, Jean-Pierre Valensi, a précisé que les inscriptions portées sur les tombes "sont des injures qui visent directement l'islam et sont aussi des insultes à l'encontre de la garde des Sceaux", Rachida Dati. Les inscriptions ont été tracées à la peinture et une tête de porc a été pendue à l'une des tombes. Une centaine de gendarmes se trouvaient sur place dimanche matin pour procéder à des relevés d'empreintes.

Cet acte intervient près d'un an après la profanation de 52 tombes dans ce même carré musulman, qui avaient alors été recouvertes d'inscriptions nazies. "Cet acte relève du racisme le plus inadmissible qui soit et le président de la République partage la douleur de toute la communauté musulmane de France", déclare l'Elysée dans un communiqué.

L'association SOS racisme a annoncé dans un communiqué qu'elle désignait "Me Jean-Bernard Geoffroy pour constituer l'association partie civile et demandera au juge d'instruction de diligenter les enquêtes approfondies qui permettront de démanteler cette fois-ci les organisations néo-nazies qui ont voulu s'en prendre à la mémoire des soldats musulmans morts pour la France".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017