Excite

19 h 30 à Bulawayo : tous à vos chasses d’eau !

Les près de 2 millions d’habitants de Bulawayo, au Zimbabwe, sont priés de tirer la chasse en même temps pour résoudre une conséquence de la grave crise d’approvisionnement en eau. Cette ville de l’Etat du sud du continent africain est située au cœur de la région du Matabeleland à 369 km de Harare et est la deuxième ville du pays. Le réseau fonctionnant très mal, les coupures d’eau sont fréquentes et les eaux usées stagnent pendant des jours. Cet engorgement a des effets désastreux sur les canalisations, qui finissent par exploser.

La municipalité recommande donc à tous les foyers de faire fonctionner la chasse d’eau à 19 h 30 tous les trois jours, une fois que l’eau est remise en service. « Il faut que toutes les chasses d’eau fonctionnent en même temps pour faire circuler les eaux usées qui stagnent en période de restriction », explique Simela Dube, directeur des services techniques de la ville. « Cela est indispensable pour empêcher l’engorgement du système d’assainissement. Il faut en effet s’attendre à des périodes de pénurie beaucoup plus longues. Mais on peut continuer à tirer la chasse normalement dans la journée », note le porte-parole de la municipalité, Nesisa Mpofu.

Deux des réservoirs qui approvisionnent Bulawayo sont à sec, et le niveau d’eau dans les autres réservoirs est particulièrement inquiétant. Le sud-ouest du Zimbabwe connaît actuellement la sécheresse la plus grave depuis près de quatre ans. Un projet de canalisations destinées à puiser l’eau du fleuve Zambèze devrait enfin aboutir grâce aux 1,7 milliard d’euros d’investissement de la Chine, mais le chantier ne sera pas achevé avant deux ans au moins.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017