Excite

271 Picasso chez un retraité!

Il a 71 ans. Il détient 271 œuvres du maître. Il s’appelle Pierre Le Guennec, était l’électricien de Picasso et assure que le peintre et sa dernière épouse lui ont cédé en cadeau.

Certains diront que le cadeau, s’il en est, fut empoisonné! Les héritiers, six au total, ont porté plainte contre le septuagénaire après avoir découvert début octobre, l’étendue du 'don' de l’artiste à son électricien. Personne ne connaissait l’existence de ces 271 toiles, toutes inédites, gardées précieusement dans les Alpes-Maritimes au domicile de Pierre Le Guennec.

Des certificats d’authenticité

L’ancien électricien décide en janvier dernier, d’informer Claude Picasso, fils du peintre en lui envoyant plusieurs courriers accompagnés de photos des œuvres. Il réclamera les certificats d’authenticité. L’entourage de Picasso commence alors à trouver ça peu commun. Toutes les toiles ne figurent pas dans l’inventaire établi à la mort du peintre.

Le 9 septembre, Pierre Le Guennec décide de venir à Paris s’expliquer avec la famille. En sa possession, plus de 60 M€. Les œuvres datent de 1900 à 1932: collages cubistes, aquarelle de la période bleue, gouaches sur papier, lithographies, portraits d’Olga…

Suspicions

Les héritiers peinent à croire à un cadeau. Le montant est important, l’artiste était très attaché à ses œuvres et surtout il datait et signait tout ce qui pouvait sortir de son atelier or la plupart des 271 peintures ne le sont pas. En septembre dernier, une plainte contre X est déposée. Les œuvres sont saisies. L’affaire est en cours.

Photo: trt.net

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017