Excite

8 mars, Journée de la Femme

La Journée Internationale de la Femme est fêtée le 8 mars. Elle est initiée par l’ONU et trouve une origine dans les manifestations féminines du début du XXème siècle en Europe et aux Etats-Unis. Les femmes réclamaient l’égalité des droits, des conditions de travail meilleures et le droit de vote.

En France, une légende, reprise et amplifiée par le PCF, la CGT et le MLF, sous-entend que cette journée est due à une manifestation d’ouvrières américaines en 1857. Mais une tragédie survenue le 25 mars 1911, à New York, pourrait être à l’origine de cette journée lorsque 146 femmes, dont des fillettes de 12-13 ans, ont péri dans l’incendie de leur usine.

Les Nations Unies officialisent cette journée en 1977. Tous les pays du monde entier peuvent donc célébrer les femmes et leurs droits car elles se battent depuis des années pour leur dignité.

Au cours de cette journée, grâce à des manifestations de femmes militantes, il est possible de faire un point sur l’avancée des droits des femmes partout dans le monde, de continuer à revendiquer une égalité qui n’est pas toujours de mise. Les femmes n’ont toujours pas accès aux grands postes directoriaux. Elles ne sont pas représentées équitablement au sein des gouvernements et encore moins dans les assemblées. Les partis politiques français préfèrent payer des amendes quand ils ne respectent le quota de femmes demandé lors des élections.

Cette journée, militante, est aussi une journée de fête. Car outre les revendications, les associations travaillent chaque jour de l’année et quelques victoires, avancées peuvent être célébrées. Mais la mobilisation est continuelle.

Parmi les chiffres, il est constaté que 39% des cadres en France sont des femmes.

Le thème de 2013 choisi par l’ONU est : Une promesse est une promesse : il est temps de passer à l’action pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes. Les chiffres indiquent que jusqu'à 50 % des agressions sexuelles sont commises sur des mineures de moins de 16 ans. 603 millions de femmes au monde vivent dans un pays où la violence domestique n'est pas considérée comme un crime. Leurs auteurs ne sont donc pas poursuivis. 70 % des femmes ont subi des violences physiques ou sexuelles au moins une fois dans leur vie. Il faut donc mettre un terme à toutes ces violences et se mobiliser pour toutes les femmes du monde entier qui souffrent dans leur foyer, à l'extérieur.

En 2013, pour célébrer les femmes, leurs revendications, leurs droits, le magazine Marie-Claire a fait poser de nombreux hommes en talons aiguilles. Une campagne à la phrase choc Sans l'engagement des hommes [contre le sexisme], rien n'est possible qui a eu l’effet escompté.

Les hommes sont invités à revêtir du rouge pour le site Aufeminin.com car ils s’engagent ainsi à lutter contre les violences faites aux femmes.

Pour cela, rien de plus simple en cette journée du 8 mars. Le message est clair, commun, universel, One Woman sont les deux mots à diffuser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #1woman sur Twitter et suivre le compte @UN_Women et / ou faire un don via un tweet ou un post sur Facebook sur la page « Thunderclap » EN.

De nombreux évènements, activités sont annoncés dans toute la France, comme des débats, rencontres, conférences ou projections sur les femmes en politique, au travail, les femmes en lutte contre certains gouvernements pour faire advenir le droit de citoyens, etc...

La chaîne France Télévision consacre pendant 8 jours du temps d’antenne autour de thématiques sur la condition de la femme.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017