Excite

Alabama: fusillade dans une université

Selon les premiers éléments de l’enquête, Amy Bishop Anderson, 45 ans, mère de quatre enfants, aurait ouvert le feu, en réaction à son non-titularisation. Sachant la loi qui encourt dans l’État de l’Alabama, elle risque la peine de mort.

Trois personnes sont mortes, trois autres sont gravement blessées. Cette enseignante de l’université d’Alabama aurait utilisé un 9 mm, découvert dans les toilettes pour dames. Sur les lieux, c’est la panique. Son arrestation est rapidement effectuée, des caméras filment l’événement au moment où Amy Bishop Anderson monte dans la voiture de police.

Sous le choc, elle déclarait: 'Il ne s'est rien passé. C'est impossible. Ils sont toujours en vie'. David Williams, président de l’université est sous le choc, 'cela n’a pas pu arriver. C’est incompréhensible'.

Une non-titularisation

L’enseignante a tiré au cours d’une réunion dans le département de biologie. Travaillant depuis 2003 dans cette université, elle comptait sur une prochaine titularisation. David Williams, l’avait portant averti que ce ne serait pas le cas, depuis plusieurs mois.

Cette fusillade rappelle les nombreux faits similaires orchestrés par des adolescents dans les établissements scolaires américains. La dernière en date et à ce jour la plus meurtrière fut celle de l’université de Virginie en avril 2007, un étudiant tuait 32 ans personnes sur le campus de Virginia Tech.

Photo: Youtube (capture écran)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017