Excite

Alain Juppé hué et sifflé au meeting de Nicolas Sarkozy à Bordeaux, Sarkozy n'a rien entendu

  • Getty Images

Samedi 22 novembre 2014 à Bordeaux, sur ses propres terres, Alain Juppé ouvrait le meeting de Nicolas Sarkozy. Pourtant, il n'a pas vraiment reçu l'accueil qu'il espérait. Il faisait face à 4000 militants qui n'étaient pas tous très heureux de sa présence. Il a ainsi affronté une série de huées et de sifflets alors qu'il avait à peine commencé à parler. Alain Juppé n'a pas caché son énervement, "Quoi, qu'est-ce qu'il se passe?" a t-il déclaré.

Nicolas Sarkozy et Jay-Z hyper complices au stade de France : la photo qui enflamme Twitter

Puis, lors du discours, la simple évocation d'une primaire ouverte pour 2017 ainsi que l'ouverture de l'UMP vers le centre n'ont pas plu aux militants qui ont continué à exprimer leur mécontentement. L'ancien ministre a achevé tant bien que mal son discours en glissant un lapidaire "je ne me laisse pas pour ma part impressionner par les mouvements de foule", fixant le public.

L'aminosité entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ne faisait aucun doute et après cet événement c'est désormais certain. L'ancien président est en compétition pour la présidence de l'UMP tandis que la maire de Bordeaux est lancé pour 2017. Alain Juppé n'a visiblement pas digéré les sifflets puisqu'il n'a pas pris place comme prévu sur le fauteuil qui lui était réservé sur scène à côté de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy a quant-à-lui affirmé aux caméras du Petit Journal qu'il n'avait pas du tout entendu les sifflets. Lorsque lee journaliste lui demande ce qu’il a pensé des sifflets reçus par Alain Juppé, il répond laconiquement : "Non, je n’ai pas entendu". On a bien du mal à y croire quand plusieurs ténors du parti ont exprimé leur malaise dans cette scène d'affrontement entre les militants et l'ancien maire de Bordeaux.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020