Excite

Alerte aux PCB dans le Tarn-et-Garonne

A peine plus d'un mois après la découverte de forts taux de PCB dans les tourteaux de la Bais de Seine, une nouvelle région française est concernée par cette pollution très inquiétante.

La préfecture de Tarn-et-Garonne vient de prendre un arrêté afin d'interdire la pêche à l'anguille et l'alose feinte, car ces deux poissons seraient fortement contaminés aux polychlorobiphényles (PCB).

Cette pollution n'est pourtant pas récente, car le PCB était largement utilisé dans le monde depuis les années 30 pour de nombreuses applications, notamment comme isolant pour les transformateurs électriques, lubrifiants et dans certaines peintures. Sauf que sa destruction ne fut pas toujours réalisée et une grande quantité de PCB a contaminé les sols et se retrouve maintenant dans le réseau hydrographique.

Depuis 1987 la vente de produits contenant du PCB est interdite, mais cette mesure arrive bien tard et la plupart des cours d'eau européens sont fortement contaminés, à cause de l'absence d'information sur les dangers du PCB et une faible récupération des polluants.

Une pollution à long terme

Les conséquences à long terme de ces polluants risquent d'être catastrophiques, car leur période de demi-vie est de 2700 ans, et leur biodégradabilité est très faible. Ils sont ingérés par les animaux marins et sont ensuite stockés dans les graisses et ils contaminent lentement toute la chaine écologique. Il ne faut pas oublier que le PCB est cancérigène et qu'une consommation importante de nourriture contaminée peut entraîner des problèmes sanitaires.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017