Excite

Alerte fraude !

La campagne pour la présidentielle 2012 est dans toutes les bouches, dans toutes les têtes. Chaque candidat y va de son idée, de sa remarque et de sa critique. Seulement jusqu’à mai 2012, un seul homme a le pouvoir décisionnel, c’est Nicolas Sarkozy. Il est arrivé aujourd’hui à Bordeaux pour annoncer une nouvelle mesure qui entrera dans le plan de rigueur annoncé par François Fillon et touchera notamment le sujet sensible des arrêts maladie.

Enjeux de campagnes ou réalité ?

Tout le monde s’accordera à dire que le monde va mal et dans tous les domaines, que ce soit écologiquement, économiquement ou socialement, tout n’est pas rose, c’est à se demander si la fin du monde n'est pas pour 2012… Nous serons également d’accord pour dire que cette période, c'est-à-dire si proche d’une élection, n’est pas propice aux bonnes mesures, chaque candidat voulant ramener transformer sa réforme en vote pour l’élection. Attention également aux faux problèmes pour résoudre la crise économique ou pour rassurer les français, rappelons nous le débat incroyable sur la Burqa en France, qui il faut le dire était un problème de première urgence. La crise est passée par là et la France est dans le rouge, notre AAA est moins bien que celui de l’Allemagne et notre plan de rigueur est en route.

Bons docteurs, mauvais malades

La fraude aux prestations sociales s’élève chaque année aux alentours de 4 milliards d’euros, le ministre de la santé entres autres fonctions estime que « En contrôlant davantage, en sanctionnant financièrement les abus, nous créerons un effet dissuasif qui fera reculer la fraude" et d’ajouter "s'il faut adapter notre arsenal législatif à de nouveaux types de fraudes, nous le ferons".

Ces mesures sont nécessaires pour assurer la survie de la France mais iront-elles jusqu’à toucher toutes les classes sociales françaises, l’avenir nous le dira.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017