Excite

Alerte pollution : plus de 30 départements touchés, transports gratuits dans 5 agglomérations

  • Getty Images

La bonne nouvelle c’est que les voyageurs vont pouvoir circuler gratuitement dans plusieurs agglomérations françaises. La mauvaise, c’est que cette mesure a été adoptée pour répondre à une alerte maximale à la pollution aux particules lancée dans plus de 30 départements français.

Le ministre de l’écologie Philippe Martin a décidé au troisième jour de dépassement du seuil d’alerte en Ile-de-France que les transports franciliens seraient totalement gratuits de vendredi matin à dimanche soir. Une gratuité valable à partir de 5h30 vendredi jusqu’à dimanche sur tout le réseau Transilien a précisé le président de la région Jean-Paul Huchon.

Pour la précision, cette gratuité n’aura pas d’incidence sur les cartes hebdomadaires et mensuelles. Celles-ci ne bénéficieront d’aucune réduction. Cette mesure devrait coûter au Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) 4 millions d’euros par jour.

La capitale n’est pas la seule à avoir mis en place cette mesure. Les transports publics seront également gratuits pendant trois jours dans les agglomérations de Caen et de Rouen et ce vendredi pour Reims et Grenoble.

En revanche, même si Lyon pourrait passer au niveau 2 d’alerte ce vendredi, ses citadins ne pourront bénéficier que d’une heure gratuite de Vélo’v, l’équivalent du Vélib’ de la ville au lieu d’une demi heure en temps normal.

Que signifie ces alertes qui touchent plus de 30 départements français soit la Bretagne, la Haute-Normandie, le Calvados, la Manche, une partie du Poitou-Charentes, le Centre, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Marne, l'Ile-de-France, la région Rhône-Alpes et le Vaucluse ?

La France est touchée par des épisodes de pollution aux particules PM10, des particules inférieures à 10 micromètres produites essentiellement par l'industrie. Cette pollution a été favorisée par les journées froides suivies par des journées chaudes que l’on a connu ces derniers jours, conditions défavorables à la dispersions des agents polluants.

Outre la gratuité des transports, d’autres mesures permettront d’abaisser avec plus ou moins d'efficacité le seuil de pollution. Certains axes connaîtront des baisses de vitesse, les poids-lourds seront détournés sur certains trajets, les vélib’ et Autolib’ bénéficieront d’une gratuité limitée, les activités industrielles seront restreintes et les feux de cheminées totalement interdits.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020