Excite

Ali Baddou contre le sida

L’un des ambassadeurs de l’association de lutte contre le sida (ALCS) au Maroc est Ali Baddou. Le chroniqueur du Grand Journal a joué le jeu, tout comme d’autres personnalités marocaines ou d’origines marocaines.

Inspirée de la campagne Aides en 2009, ALCS a demandé à plusieurs artistes de sensibiliser le grand public marocain. La série de clichés en noir et blanc dénonce les discriminations dont son victime les séropositifs et incite la société à changer son regard sur les malades.

Sur le principe de 'Si j’étais séropositif…', Ali Baddou, Noureddine Lakhmari, Sofia El Marikh et Hicham Nazzal prêtent leur visage à une campagne qui commencée le 1er mars, durera trois mois. Heureuse du dévouement de ces personnalités, l’association expliquera que 'grâce à leur implication, la campagne pourra mettre en évidence l'absurdité de la discrimination et faire réfléchir le public sur les situations pénibles d'évitement ou de rejet'.

De son côté Aides est fière de l’efficacité de sa propre campagne, reprise depuis par la Chine, la Russie, la Belgique… et maintenant le Maroc. Pour ceux qui ne connaîtrait pas les campagnes Aides.

Protégé de Michel Denisot

À 37 ans, Ali Baddou continue une ascension commencée très tôt sur les bancs du lycée Henri-IV à Paris. Franco-marocain par son père diplomate, il est agrégé de philosophie et de normale sup. Il sera le premier compagnon de Mazarine, fille de François Mitterrand. Aujourd’hui, il brille aux côtés de Michel Denisot qu’il remplace lors de ses congés.

Il vit actuellement avec Charlotte Le Bon, miss météo sur Canal+.

Photo: jadorelespotins.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017