Excite

Alstom lance un projet de trains à très grande vitesse

Le groupe industriel Alstom étudie un projet de train beaucoup plus rapide que son ancien modèle.

L'AGV (Automotrice à Grande Vitesse) d'Alstom, la quatrième génération de ses TGV, sera le nouveau train à très grande vitesse pouvant atteindre entre 380 et 400 km/h. Il remplacera le dernier projet présenté par Alstom qui a dévoilé son premier modèle d'AGV en 2008, celui-ci étant conçu pour rouler à 350, voire 360 km/h.

Le groupe français travaille actuellement sur la présentation de l'AGV II, un nouveau modèle de TGV déclinable en version Duplex. Il marquera le retour à la technologie de motorisation centralisée. La maquette de présentation dévoile une grande modification par rapport à la première version de l'AGV. On peut distinguer une rame à deux niveaux qui constitue déjà 30 % de la flotte SNCF. L'AGV II sera également doté d'une version fret et d'une version Intercités. Toutefois, cette dernière configuration ne devrait pas dépasser la puissance de 10 Mw ni les 220 km/h compte tenu des arrêts fréquents.

Le but de ce concept est plutôt tourné vers la recherche d'une accélération plus rapide du train, afin de mieux desservir les arrêts rapprochés.

Le groupe ferroviaire cherche à se positionner dans la conception de ces trains futuristes afin de satisfaire les commandes de ses clients. La stratégie d'Alstom est d'exporter cette nouvelle gamme de trains à très grande vitesse. Elle pourrait proposer à ses clients un train à motorisation répartie (AGV) et un train non articulé (le Speedella).

Compte tenu du succès mitigé lors de la présentation des précédents modèles, les ventes en Corée du Sud, Italie et Maroc ont déjà subi un échec sur le marché de l'Eurostar. Quant à l'Arabie, Alstom aura bien du mal à la convaincre face au marché espagnol.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020