Excite

Anorexie et enfance : la Grande Bretagne fortement touchée

La Grande Bretagne est touchée de plein fouet par l'anorexie infantile. Mais elle n'est pas seule à déplorer la progression de ce fléau.

Depuis 2009, la Grande Bretagne tremble plus qu'avant pour ses enfants largement touchés par l'anorexie, un trouble du comportement alimentaire de plus en plus fréquent non seulement chez les britanniques, mais aussi en France et dans le monde entier.

En Grande Bretagne, au cours des trois dernières années, les très jeunes enfants et préadolescents ont été plus de deux mille à être hospitalisés après qu'une anorexie ait été constatée. Parmi eux, on a dénombré une centaine de très jeunes enfants âgés de 5 à 7 ans.

Comment psychologues et médecins expliquent-ils cette dramatique remontée du nombre d'anorexiques durant l'enfance ? Comment analyse-t-on cette remontée de l'anorexie infantile en Grande-Bretagne ?

Les médias sont largement mis en cause, accusés de mettre en avant l'ultra minceur des mannequins à la Une : les petites filles décident de ne plus se nourrir pour ne pas grossir. Et les professionnels de la santé précisent que dans bien des cas, certains pères et mères de ces enfants sont eux aussi conditionnés par la peur de prendre du poids. Peur qu'ils transmettent inconsciemment à leurs petites filles mais aussi à leurs petits garçons. Ainsi il n'est plus du tout rare de voir des enfants de moins de 10 ans se mettre au régime, inconscients bien sûr des conséquences dramatiques d'une sous-alimentation sur leur organisme.

Les pouvoirs publics britanniques, tout comme en France d'ailleurs, bien qu'ayant mené des campagnes de prévention, semblent ne pas trouver la bonne solution pour inverser la tendance.

Certains pédopsychiatres dénoncent "l'érotisation des très jeunes filles", le port du string par des gamines de 6 ou 8 ans, l'utilisation précoce du maquillage, l'obsession de la beauté et de la mode, comportements encouragés par un monde adulte qui a perdu tout repère. Ils confirment que ces attitudes ne sont pas étrangères à l'augmentation du nombre d'enfants anorexiques.

La Grande-Bretagne regrette que l'enfance ne soit plus aussi innocente qu'auparavant. Les plus accusés ? Les parents dont le rôle d'éducateur n'est pas toujours à l'ordre du jour. La TV diffusant largement des programmes suggestifs. Mais c'est aller un peu vite : les causes de l'anorexie sont loin de se suffire d'un tel raccourci.

Pour que la santé des enfants ne soit pas aussi exposée qu'elle ne l'est actuellement, il peut être intéressant pour les adultes, parents ou non, de découvrir les dernières publications sur le sujet, ou tout simplement d'en parler à leur médecin de famille. Notons qu'à l'heure actuelle, en France, l'anorexie touche également les bébés de moins de 3 ans.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018