Excite

Arabie Saoudite: femme au volant, femme en prison

En Arabie Saoudite, il est interdit aux femmes de conduire des voitures. Et Manal al-Charif en a eu assez. Cette jeune femme de 32 ans, divorcée avec un enfant, ne voulait plus dépendre du bon vouloir des hommes pour pouvoir se déplacer. Détentrice du permis à l'étranger, elle s’est fait filmer en train de conduire. C’est quand elle a mis la vidéo sur Youtube que les ennuis ont commencé.

Il faut dire que l’Arabie Saoudite, qui est membre de l’ONU, est le seul pays au monde à interdire le volant aux femmes. La raison ? Si elles peuvent conduire une voiture, elles seront libres de leurs mouvements et ne seront plus sous la surveillance des hommes. A partir de là, elles vont se maquiller, se montrer et faire des rencontres. La prochaine étape a donc été la prison pour Manal al-Charif. C’est de là qu’elle a fait appel au roi pour qu’il la fasse libérer. Il faut préciser que l’interdiction n’est pas issue d’une loi politique mais d’une fatwa c’est-à-dire un avis religieux.

Mais plus que cela, elle demande aux femmes saoudiennes de protester le 17 juin prochain en se mettant derrière un volant. Sur Youtube, Twitter et Facebook, son histoire attire de nombreux sympathisants. Pour se rendre compte de la situation des femmes en Arabie Saoudite, il faut savoir qu’elles ne peuvent travailler qu’avec l’accord de leur mari et de préférence dans des endroits non mixtes. Quant à une vieille dame de 75 ans qui a osé demander à son neveu de lui rapporter du pain, c’est de 40 coups de fouet et de 4 mois de prison qu’elle a écopé. Motif: elle n'avait pas le droit de parler à un homme plus jeune.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017