Excite

Arabie saoudite: quand les femmes bravent l'interdiction de conduire

Condamnées à 10 coups de fouet ou à 9 jours de prison. Quel crime ont donc commis ces femmes? Celui de prendre le volant. Cette réalité se vit en Arabie saoudite, seul pays au monde où les femmes n'ont pas le droit de conduire.

Pourtant, certaines Saoudiennes ont osé braver l'interdit et ont été filmées derrière le volant. Ces militantes avaient appelé leurs compatriotes détentrices d'un permis obtenu à l'étranger à joindre le mouvement mais elles ont cependant du renoncer à la suite d'intenses pressions des autorités.

« La date était uniquement symbolique. Les femmes ont commencé à conduire avant le 26 octobre et continueront de le faire après ce jour », a déclaré une militante, la bloggeuse Eman Nafjan. Plus d'une cinquantaine de femmes ont déjà répondu à l'appel au cours des deux dernières semaines, mettant en ligne des vidéos les montrant au volant.

Pour sa part, le comédien saoudien Hisham Fageeh dénonce à sa façon l'absurdité des arguments de ceux qui s'opposent à ce que les femmes prennent le volant, en ironisant notamment sur le prétendu danger que cela représenterait pour leurs ovaires. Car c'est bien ce que prétend le cheikh Saleh Al-Luhaidan, haut dignitaire religieux du pays: « La plupart des femmes qui conduisent des voitures de façon continue ont des enfants qui souffrent de troubles cliniques. La médecine a étudié cette question (...) la conduite affecte les ovaires et pousse le bassin vers le haut. » Le comédien a parodié le tube de Bob Marley "No Woman No Cry" qui devient un "No Woman No Drive". Son message ironique pour dissuader les femmes à prendre la route.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017