Excite

Assanges : "la vraie démocratie, c'est la résistance"

  • Peter Macdiarmid/Getty Images News

Depuis l'ambassade de l'Equateur à Londres dans laquelle il est réfugié depuis 186 jours, Julian Assange le fondateur de Wikileaks a promis la publication de plus d'un million de dossiers sensibles pour l'année 2013.

C'est Noël pour la liberté de la presse et la transparence de l'information. Le sulfureux Julian Assange s'est exprimé du balcon de son refuge pendant près de 10 minutes pour la deuxième fois depuis le début de son "retrait" dans l'ambassade équatorienne.

Il a d'abord rendu hommage aux "232 journalistes qui passeront la nuit en prison ce soir" pour rappeler ensuite l'action de Wikileaks et avertir que l'année 20313 serait "aussi bien remplie que 2012".

"WikiLeaks prépare la publication d'un million de documents, qui touchent tous les pays dans le monde" selon l'activiste australien. Il en a profité pour accuser les Etats-Unis d'ingérence dans l'économie de l'Equateur et dans les élections présidentielles équatoriennes de février 2013. Il a enfin rappelé qu'il n'avait nullement l'intention de quitter l'ambassade tant que la menace de l'extradition en Suède pèserait sur lui. S'il devait être extradé, Julian Assange pourrait risquer jusqu'à la peine de mort s'il devait être conduit ensuite aux Etats-Unis.

"Il y a six mois - 186 jours - je suis entré dans ce bâtiment. C'est devenu ma maison, mon bureau et mon refuge". "Grâce aux principes du gouvernement de l'Equateur et au soutien de son peuple, je suis en sécurité dans cette ambassade et libre de parler".

Malgré le soutien répété de l'Equateur et la présence des partisans qui agitaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire "Ne tirez pas sur le messager" ou "N'ayez pas confiance en la Suède", Julian Assange réclame encore un soutien qui lui permettrait de sortir de cette impasse. Il se dit ouvert à rencontrer toute personne qui aurait la possibilité de régler sa situation.

Malgré ses problèmes d'infection pulmonaire chroniques, Julian Assange est apparu en forme devant plus d'une centaine de supporters. L'occasion d'insister sur le sens de son action. "La vraie démocratie n'est pas à la Maison-Blanche, (...) la vraie démocratie, c'est la résistance des personnes armées de la vérité contre les mensonges, de la place Tahrir à Londres". "C'est de la révélation à la vérité que tout découle ". Julian Assange n'a pas l'intentin de biasser les bras et annonce clairement son entrée en résistance

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017