Excite

Attentats Bombay, 77 rescapés

L’avion A-310 d’une capacité d’environ 150 places ramenait à son bord 29 Français, 19 Italiens, 17 Espagnols, cinq Allemands, un Polonais, un Kazakh, un Grec, un Néerlandais, un Suisse, un Algérien et un Congolais.

Les rescapés des attentats de Bombay ont été pris en charge ce matin à l’aéroport de Roissy, à leur descente d’Airbus. Il était 12h29. Jean-Pierre Jouvet, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, les attendait, accompagné d’ambassadeurs et de consuls de Grèce, d’Allemagne, d’Algérie, d’Italie, d’Espagne ou encore de Suisse.

Depuis mercredi soir dernier, les attentats ont fait plus de 130 morts dans la capitale économique indienne. Très tôt ce matin, la presse locale informait dans un communiqué, que les trois derniers terroristes avaient été abattus à l’hôtel Taj Mahal. Qualifié de "11 septembre indien", ce massacre s’éclaircit peu à peu.

Activistes islamistes infiltrés

Huit des extrémistes islamistes impliqués étaient infiltrés depuis un mois dans la ville "en missions de reconnaissance, un prélude aux attaques" indique l’AFP. Ils se seraient fait passer pour des étudiants malaisiens, auraient loué une maison pendant que d’autres stockaient armes et munitions dans des hôtels de luxe, visés par les attaques.

Une seconde équipe aurait rejoint les huit islamistes par la mer, mercredi soir. Tous ont participé à un entrainement militaire, connaissaient parfaitement les lieux et étaient ravitaillés régulièrement. Azam Amir Kazav, un Pakistanais impliqué dans les événements a rapporté que "l'idée était de refaire au Taj l'opération du JW Marriott" (à Islamabad en septembre dernier).

"Toutes les opérations sont terminées. Tous les terroristes ont été tués", a déclaré Hassan Gafoor, chef de la police, près de 60 heures après le déclenchement des attaques. Les clients "doivent ouvrir leurs rideaux pour que les forces de sécurité puissent voir à l'intérieur des chambres et vérifier qu'il n'y a plus que des clients et pas de terroristes".

Princesse tam.tam

Le Quai d’Orsay a confirmé vendredi soir que la fondatrice de la marque de lingerie Princesse tam.tam, Loumia Hiridjee et son mari ont été tués dans les attaques terroristes. A ce jour, le bilan des attentats de Bombay s’élève à 195 morts et 295 blessés selon le bureau de gestion des catastrophes de la ville indienne.

Photo: rubaljain, Flickr (Hôtel Taj Mahal)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017