Excite

Aung San Suu Kyi en résidence surveillée pour 18 mois

Aung San Suu Kyi a déjà passé 14 de ses 20 dernières années en prison ou assignée à résidence. Le motif cette fois-ci : avoir brièvement accueilli en mai dernier, un Américain qui s’était invité à son domicile.

Cette nouvelle condamnation l’empêchera de participer aux élections birmanes, l’année prochaine. La communauté internationale dans son ensemble dénonce une parodie de procès. L’indignation est totale. La lauréate du prix Nobel de la Paix entend faire appel de sa condamnation tout comme John Yettaw, qui prend sept ans de prison et de travaux forcés.

Paysage politique en 2010 ?

L’opposante birmane ainsi que Nyan Win, son avocate, ne sont pas satisfaites de ce jugement. Un jugement selon elles "contraire à la loi". En attente de la copie du procès, la défense prévoit de réagir rapidement. Plus qu’une simple parodie de procès comme l’a rappelé hier soir la communauté internationale, ce verdict est avant tout politique.

Le régime birman ne souhaite pas d’élections controversées pour 2010 surtout si Aung San Suu Kyi se présente. Ecartée, l’opposante ne risque plus de gêner la junte au pouvoir.

Photo : scrapetv.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017