Excite

Aurélie Filippetti, 1 tweet, 8 fautes d'orthographe : bonnet d'âne

  • Getty Images News

Et si les ministres arrêtaient de tweeter ? Cela permettrait d'éviter les déconvenues, les gaffes, les réactions à chaud, les tweet qui tâchent. Le dernier en date, on le doit à la ministre de la culture, Aurélie Filippetti qui a envoyé un tweet bourré de fautes de français. Et ça ne se fait pas.

Un ministre du Budget qui fraude le fisc, une ministre de la Culture qui écrit comme une collégienne... Attention, attention, le gouvernement Ayrault commence à collectionner les combles.

Résumons : la ministre a tenu à soutenir le journaliste Frédéric Haziza visé par des attaques antisémites et par une pétition demandant son renvoi pour "partialité".

Le 4 août dernier la ministre a commenté l'affaire en ces termes : "Soutien total a Frederic haziza dont les attaques ont des relans abjects d avant guerre #lcp".

140 signes et 8 erreurs : grave absence d'accent sur le "a", d'accents sur les "é" de Frédéric, d'une apostrophe, d'un trait d'union, d'une majuscule, et deux fautes sur le mot "relents" qui s'écrit sans "a" et avec un "t". C'est moche.

Le tweet a aussitôt fait ricaner, mais en a aussi inquiété plus d'un. Où se trouve l'excellence de la langue française qui devrait être intimement attachée à la position de la ministre de la Culture et de la Communication ?

On imagine bien que Mme Filippetti, agrégée de lettres classiques n'est pas l'auteure de ces maudits 140 signes. Mais lorsque on représente un haut responsable politique a t-on le droit à un tel niveau d'amateurisme ? Le Community Manager (ou gestionnaire de communauté en bon français) est un collaborateur comme un autre, il faut donc savoir le trier sur le volet. Car tout ce qui est écrit, dit, publié au nom d'un ministre, l'engage directement.

Face aux réactions de la toile, la ministre a rectifié son tweet en le publiant à nouveau dans une version corrigée "@aurelifil: Soutien total à Frederic HAZIZA victime d'attaques abjectes aux relents d'avant -guerre #lcp — Filippetti Aurélie (@aurelifil) August 4, 2013"

Le lendemain la ministre a remis définitivement tous les points sur les "i" en publiant le tweet suivant : "Merci à tous les amoureux de la Langue Français de leur vigilance vis-à-vis de mes collaborateurs #nelaissezpasvostweetspdtlesvacances"

Des collaborateurs oui, mais pas n'importe qui !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017