Excite

Bayrou propose un rapprochement au PS

Sorti de l’ombre durant la dernière campagne présidentielle, grand perdant du premier tour, créateur et chef de son nouveau parti centriste, le Modem, François Bayrou est désormais une figure incontournable de la vie politique. Et si son orientation, centre droite ou centre gauche, n’est pas encore bien définie, il se place depuis avril 2007, comme une véritable figure de l’opposition anti-Sarkozy. Ce week-end avait lieu au Cap Estérel, dans le Var, l’université d’été du Modem.

Rassemblement

L’occasion pour lui d’appeler les socialistes à un rapprochement afin de réussir "l’alternance". Autrement dit, pour éviter qu’en 2012, lors des prochaines présidentielles, Nicolas Sarkozy soit ré-élu. "Le jour où la question de l'alternance sera à l'ordre du jour, la question sera celle de l'efficacité. Toute victoire suppose des rassemblements, et le rassemblement suppose d’accepter la différence, et s’il le faut, la concurrence." Un message subtil aux socialistes, visés mais jamais nommés.

Good timing

Mais surtout, un message qui tombe bien. Plus que fragile, le Parti Socialiste se perd dans les luttes intestines entre personnalités pour le poste de premier secrétaire. François Bayrou a même qualifié son idéologie "d’un autre temps". Et si les français "de gauche" sont toujours aussi nombreux, ils ont du mal à l’assumer. Quant au rapprochement entre le PS et le Modem, on l’attendait depuis longtemps, seul le bon moment restait à trouver. C’est désormais chose faite. Les socialistes sauront-ils saisir l’opportunité?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017