Excite

Bébés échangés à la maternité

Il y a quatre ans, suite à un test ADN demandé par le géniteur, Sophie Serrano découvre que sa fille aînée, aujourd’hui âgée de 14 ans, n’est pas sa fille biologique. De fil en aiguille, les autorités lui apprennent que son bébé a été échangé à la naissance avec un autre nourrisson en 1994, dans une maternité de Cannes.

Atteinte de la jaunisse, comme souvent chez les nouveau-nés, la petite fille prématurée de deux semaines, a été soignée pendant une semaine par des séances d’ultraviolets dans une pièce spéciale de la maternité avant d'être rendue à ses parents. La maman s’était étonnée de revoir sa fille aussi «chevelue»: «J'ai vu qu'elle avait plus de cheveux, je l'ai signalé et on m'a expliqué que c'était l'effet des UV» raconte Sophie Serrano avant d’ajouter: «On m'a donné une explication qui m'a rassurée, je faisais confiance à l'équipe médicale».

Petit à petit, la petite fille grandit et prend une couleur de peau très mate, mais sa mère attribue cette particularité aux origines espagnoles de la famille... Un jour, le père de la petite, en conflit avec Sophie, obtient de la justice un test ADN qui s’avère négatif pour les deux géniteurs. Sophie Serrano, qui a aujourd’hui retrouvé sa fille biologique, avoue que «les liens restent difficiles à construire» et demande donc réparation aux anciens propriétaires de l'établissement en déposant plainte au civil «pour prévenir les parents et faire en sorte que ce genre de situation ne se reproduise plus grâce à un encadrement renforcé dans les maternités».

Photo: infomonde.be

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017