Excite

Belize : une pyramide maya de plus de 2300 détruite au bulldozer

  • Getty Images

Donnez moi un bulldozer et je vous détruirai une pyramide. C'est la nouvelle déconcertante qui nous arrive du Belize, le tout petit pays d'Amérique centrale. Selon l'agence de presse AP, l'une des plus grandes pyramides du pays a été partiellement détruite par une compagnie de construction pour en extraire la roche.

Vieille de 2.300 ans, la pyramide maya de Nohmul a été en partie démolie : un constructeur de route est soupçonné d'avoir détruit le site à coup de bulldozer pour en récupérer le matériel pour un projet routier.

Le site archéologique se trouve au nord du Belize près de la frontière mexicaine. Il s’agit d’un des plus importants sites mayas de la région : le centre de cérémonie associé à la pyramide aurait au moins 2300 ans.

Selon James Awe, le directeur de l'Institut d'archéologie du Belize, la destruction systématique du site aurait commencé au début du mois de mai.

Les ruines se trouvaient au centre d'une plantation de cannes à sucre privée. Le sommet de la pyramide culmine à trente mètre et peut difficilement se mimétiser totalement dans l'environnement, malgré sa mauvaise conservation. Difficile à croire que les ouvriers aient pu confondre la pyramide avec un rocher local.

"Ils savaient qu’il s’agissait d’une structure ancienne. Ce n’est que de la paresse" déclare James Awe. Le ministère du Tourisme et de la Culture a dénoncé un acte "sans coeur, ignorant et impardonnable". Une enquête a été ouverte et la compagnie routière en question risque de sérieux ennuis. Les ruines pré-hispaniques sont en effet sous la protection gouvernementale. Les ruines mayas, nombreuses dans le pays, sont souvent victimes d'incidents de ce type. La notion de patrimoine n'étant pas claire à tous...

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017