Excite

Ben Ali fuit en Arabie

Nicolas Sarkozy a dit non. Non à l’accueil du président Ben Ali en France. Celui-ci écarté du pouvoir par le conseil constitutionnel, est en Arabie Saoudite. Foued Mebazaa prend la vacance de poste.

Des scènes de pillage, de flamme, de brûlé ont suffi pour que Tunis, la capitale, ressemble à un embrasement incontrôlé. La population se protège craignant les coups de feux. Pourtant, la joie devrait être entière, le président Ben Ali a fui en Arabie.

Désormais l’armée se pose et s’impose, malgré le saccage de nombreux magasins alentours. Après dix heures de couvre-feu, la vie reprend peu à peu. Les familles viennent constater les incendies de voitures, leurs voitures. Les habitants accusent l’armée et la police d’être à la solde de Ben Ali. Un climat de peur, de violence s’est installé depuis l’arrivée au pouvoir du président déchu. Un riverain déclarait: 'la police est là pour nous taper'.

Une centaine de magasins ont été pillés et les symboles de régime Ben Ali, eux, sont toujours là. Le portrait du président trône sur la place de Tunis. Puis quasi-simultanément au départ du chef de l'État, le Premier ministre sortant, Mohammed Ghannouchi, assure aux ressortissants tunisiens qu’ils peuvent rentrer sans hésitation. En toute logique Ghannouchi devait prendre la tête du pays.

Trop proche de Ben Ali

Jugé par le conseil constitutionnel, trop proche de Ben Ali, c’est finalement Foued Mebazaa, président du Parlement qui assure l’intérim jusqu’à nouvel ordre. Il a demandé à Ghannouchi de former un gouvernement de coalition dans les deux mois à venir.

Une révolution totale

Suite à des manifestations insurrectionnelles depuis décembre, Ben Ali est contraint à l’exil, lui qui a gouverné le pays pendant vingt-trois ans. La Révolution du jasmin est en œuvre. Le jasmin, symbole de la Tunisie, fait écho à d’autres mouvements entraînant la chute de régimes dictatoriaux comme les Œillets au Portugal (1974), ou les Roses en Géorgie (2003).

Photo: africa.jeuneafrique.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017