Excite

Benoît XVI: pour "une patrie palestinienne souveraine"

La visite de Benoît XVI en Israël était très attendue mais aussi très controversée. Après la réintégration d'un evêque négationniste au sein de l'Eglise, le Souverain Pontife arrivait en terre sainte avec un handicap certain. Cependant il s'y est présenté en tant que "pèlerin de la paix" avec l'espoir d'une réconciliation durable entre Israéliens et Palestiniens.

Malgré son discours d'hier au sujet de la Shoah, il a été vivement critiqué et accusé de faire preuve de trop de distance par la communauté juive qui attendait plus d'intérêt de la part d'un Pape d'origine allemande dont le discours a été qualifié d"important mais froid et abstrait". Le Rabbin Méir Lau, président du mémorial pour la Shoah à Jerusalem regrettait hier que Benoît XVI n'ait "pas eu une seule parole pour demander pardon ou du moins exprimer remord ou compassion pour les victimes."

Ce matin, Benoît XVI a été accueilli à Bethléem en Cisjordanie par le président palestinien Mahmoud Abbas qui a une fois de plus blâmé l'occupation israélienne. En réponse, le Pape s'est rendu cet après-midi même sur le territoire de la bande de Gaza pour offrir "l'assurance de (sa) profonde compassion et de (son) souvenir dans la prière" aux habitants de cette région durement touchée et meurtrie par les attaques répétées des Israéliens.

Mais la réflexion de Benoît XVI qui aura marqué sa visite en Israël est sa volonté énoncée d"une patrie palestinienne souveraine sur la terre de ses ancêtres, sûre et en paix avec ses voisins, à l'intérieur de frontières reconnues au niveau international."

Photo : daylife.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017