Excite

Berlusconi et l'escort girl : leur conversation audio

Les cassettes audio - mis en ligne hier par le quotidien italien La Repubblica et l'hebdomadaire L'Espresso - offre un séduisant aperçu sur la manière dont Silvio Berlusconi a passé la nuit du 4 novembre 2008.

Un scandale de plus : écoutez la conversation



Alors que le reste du monde attendait de voir si Barack Obama deviendrait le premier Afro-Américain à occuper le poste de président des États-Unis, Silvio Berlusconi batifolait avec Patrizia d’Addario, escort girl dans le grand lit de Poutine ! Un grand lit, cadeau de son ami russe Vladimir…

L'avocat de Berlusconi, Niccolo Ghedini, a immédiatement contesté la véracité des bandes, qu’il a déclaré comme étant "sans fondement, totalement improbable et le produit de l'imagination". Rotondi Gianfrano ministre du gouvernement a déclaré qu'il s'agissait d'une tentative par les médias de gauche"d’intimider" le gouvernement avec une "violation de toute éthique" dans le journalisme.

Traduction du dialogue

SB : je vais prendre une douche moi aussi... Et après, après tu m'attends dans le grand lit si tu finis la première ?
PD : Quel grand lit... celui de Poutine ?
SB : Celui de Poutine
PD : Comme c'est mignon… celui avec les rideaux.

Selon ses relevés de notes, Berlusconi a téléphoné à Patrizia d'Addario, le lendemain de leurs ébats (5 novembre 2008) dans le lit de Poutine. Il s'émerveille de la façon dont il a inauguré une exposition, malgré le manque de sommeil. Elle lui dit qu'elle a perdu sa voix.

"Et comment ça ? Nous n'avons pas crié" répond le Président du conseil. "Et je n'ai pas hurlé non plus", souligne Patrizia d'Addario. "Je me demande pourquoi ma voix est cassée, tu sais pourquoi ? Parce que je me suis douchée au moins dix fois avec de l'eau glacée, tellement j'avais chaud".

Photo : belfasttelegraph.co.uk

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017