Excite

Berlusconi : ses procédures judiciaires ré-ouvertes

La Cour constitutionnelle a invalidé la loi d’immunité (loi Alfano) qui le protégeait des poursuites depuis son retour au pouvoir. Les quinze magistrats ont rendu leur verdict hier après-midi.

Les conséquences sont immédiates : les affaires de corruption dans lesquelles Silvio Berlusconi est mêlé, sont d’ores-et-déjà ré-ouvertes. Toute l’Italie attendait cet arbitrage rendu par la plus haute instance de l’État. Au terme de deux jours de débat, la Cour constitutionnelle a tranché : la loi protégeant Silvio Berlusconi de toutes poursuites judiciaires pendant la durée de son mandat violait le principe d’égalité entre les citoyens.

Un simple citoyen

Aux yeux de la justice, Silvio Berlusconi est responsable comme n’importe quel italien. Il pourrait apparaître bientôt sur le banc des accusés. Cette décision relance quatre enquêtes le concernant. Le président du Conseil a tout de suite réagit : "ces procès qui vont me tomber dessus à Milan, ce sont de vraies farces. Tout ca ça me redonne de la force. Vive l’Italie, vive Berlusconi".

Et d’ajouter : "je ne démissionnerais pas".

Photo : lostiempos.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017