Excite

Boris Johnson brocarde François Hollande

Le maire de Londres, Boris Johnson, a brocardé la politique fiscale du président de la République François Hollande, qu'il a qualifiée de pire "tyrannie" depuis la révolution de 1789, se disant prêt à accueillir tous les "Français talentueux". Rappelons pour mémoire que l’élu conservateur de son nom complet Alexander Boris de Pfeffel Johnson, né à New York où son père travaillait à l’époque est un habitué des déclarations à l’emporte pièce.

"Jamais depuis 1789 il n'y a eu une telle tyrannie ou terreur en France", a lancé, provocateur, le maire de la capitale britannique, où vit une importante communauté française, lors du congrès du parti conservateur à Birmingham dans le centre du pays.

A la question de savoir s'il allait "dérouler le tapis rouge" aux Français fuyant la taxe à 75% sur les plus hauts revenus, comme le premier ministre britannique David Cameron s'était dit prêt à le faire en juin, il a répondu: "Je suis très content d'accueillir les Français talentueux à Londres s'ils viennent alimenter notre économie, si et seulement s'ils ne viennent pas épuiser nos ressources nationales". "Vous êtes tous bienvenus", a-t-il ajouté en français.

Londres, avec une population française estimée entre 300.000 et 400.000 personnes, est parfois appelée la "sixième ville française". Son maire Boris Johnson, 48 ans, connu pour sa chevelure blonde en bataille, sa démesure et ses pitreries, est très populaire au Royaume-Uni. Réélu cette année et porté par le succès des jeux Olympiques qui se sont déroulés sans accroc dans la capitale britannique, il a acquis une stature de premier ministrable et fait de plus en plus d'ombre à David Cameron l’actuel premier ministre de sa majesté.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017