Excite

Brésil: une femme médecin est inculpée du meurtre de 7 patients

Une femme médecin inculpée pour le meurtre de sept patients au Brésil pourrait être responsable de 300 décès au total, selon l'expert chargé d'une enquête par le ministère brésilien de la Santé. La prévenue aurait agi pour libérer des lits pour d'autres patients.

Selon le parquet, Virginia Soares de Souza, veuve de 56 ans et son équipe médicale agissaient au sein de l'unité de soins intensifs de l'hôpital évangélique de Curitiba, dans le sud du Brésil. Ils ont administré à des patients des médicaments myorelaxants, qui décontractent les muscles, avant de réduire l'assistance respiratoire au point de provoquer un décès par asphyxie.

Des enregistrements de conversations téléphoniques montrent, selon le parquet, que la directrice de l’hôpital agissait ainsi pour libérer des lits pour d'autres patients. Trois autres médecins, trois infirmières et un kinésithérapeute exerçant sous sa responsabilité ont aussi été inculpé de meurtres.

Les enquêteurs ont entrepris de vérifier les dossiers médicaux de 1700 patients décédés depuis sept ans dans cet établissement. « Nous avons déjà plus de 20 cas avérés et il y en a près de 300 autres que nous examinons», a dit le docteur Mario Lobato, expert mandaté par le ministère de la Santé, à l'antenne de la chaîne de télévision TV Globo.

Cette enquête rappelle le cas morbide du médecin anglais Harold Shipman, jugé responsable de la mort d'au moins 215 patients. Reconnu coupable en 2000 de 15 assassinats et condamné 15 fois à la prison à vie. Il se suicida en 2004 dans sa cellule sans avoir jamais admis ou expliqué ses crimes, qui en font le plus prolifique tueur en série de l'histoire anglaise.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017