Excite

Burqa: 150 euros d'amende ou la prison!

Le débat sur la burqa est plus vif que jamais. Les détails sur le projet de loi du gouvernement, interdisant le port du voile intégral en France, sont maintenant connus.

Une loi qui veut protéger les femmes

L’histoire de la conductrice voilée et verbalisée par un agent de police a pris une tournure clairement politique. Dans un projet de loi que le magazine Le Figaro a réussi à se procurer, le gouvernement envisage d’interdire le port de la burqa et de sanctionner ceux qui refusent de coopérer. Le projet de loi sera examiné en Conseil des ministres le 19 mai prochain. Une loi qui n’est ‘pas faite pour protéger la société française de l'islamisme mais bien les femmes et leurs droits.’ selon l’un des rédacteurs du projet.

Un an de prison et 15 000 euros d’amende

En pratique, les femmes voilées qui ne respecteraient pas cette loi, se verraient infligées d’une amende de 150 euros maximum, payable en timbre-amende. En revanche, la loi se veut plus dure à l’égard de ceux qui imposent le port du voile par la ‘violence, la menace, l'abus de pouvoir ou d'autorité’ à leur femme. Ces derniers sont passibles d’une peine de prison d’un an et d’une amende de 15 000 euros.

Un an de prison et 15 000 euros d’amende

Depuis jeudi, la Belgique est le premier État européen à s’être prononcé quasiment à l’unanimité en faveur de l’interdiction de la burqa dans les lieux publics. La loi, qui doit encore être validée par le Sénat, prévoit notamment une amende de 25 euros pour les femmes qui porteraient le voile intégral.

Photo : Paris-hallal

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017