Excite

Bush et le lancer de chaussures

A quelques semaines de l’investiture de Barack Obama à la Maison Blanche, le président sortant, George W. Bush, effectuait dimanche sa dernière visite d’adieux aux soldats américains présents en Irak.

En pleine conférence de presse à Bagdad, en compagnie du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, un journaliste irakien a jeté ses deux chaussures l’une après l’autre droit sur le président en hurlant "C'est un baiser d'adieu, espèce de chien!". George W. Bush, doté de bons réflexes, a su éviter de justesse les projectiles lancés par Muntadhar al-Zaidi.

Le journaliste a rapidement été maîtrisé par les services de sécurité irakiens et américains, avant d’être placé en garde à vue. Dans la culture arabe, être qualifié de "chien" ou bien être visé par un lancer de chaussures, constitue l’insulte suprême. Mais George W. Bush a décidément pris l’incident avec humour, déclarant à la presse: «si vous voulez tout savoir, c'était une chaussure de taille 10 (44 en taille française)

Après l’Irak, le George W. Bush a poursuivi sa tournée d’adieu dans le monde arabe, en se rendant encore une fois dans le plus grand secret en Afghanistan où il a été reçu par son homologue Hamid Karzaï.

Le lancer de chaussures contre George Bush:



Photo: france-amerique.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017