Excite

Cameroun-Nigeria: les otages auraient été libérés sains et saufs

La famille de sept touristes français enlevée mardi dans le nord du Cameroun aurait été retrouvée par les autorités nigérianes dans la localité de Dikwa, dans le nord du Nigeria, a déclaré ce matin un officier de l'armée camerounaise à l'AFP. L’attente d’une confirmation officielle de leur état se révèle angoissante mais selon des informations AFP, ils seraient sains et saufs.

« Les otages sont sains et saufs et sont aux mains des autorités nigérianes. Ils ont été retrouvés abandonnés dans une maison dans la localité de Dikwa », à une centaine de kilomètres de la frontière avec le Niger, a affirmé un officier supérieur de l'armée camerounaise.

Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants, a confirmé, dans l'enceinte de l'Assemblée nationale, cette libération, avant de revenir sur ses propos. M. Arif, présent à l'Assemblée pour débattre d'un texte UMP sur les anciens combattants, a réclamé la parole pour annoncer la nouvelle, dans l'hémicycle. « Il s'agissait d'informations transmises par voie de presse, il n'y a pas pour le moment de confirmation officielle à ce stade» de la libération, a déclaré M. Arif. Ni l'Elysée ni le Quai d'Orsay à Paris, n'ont pour leur part confirmé la libération des sept Français.

Le collaborateur de GDF Suez et sa famille, dont quatre enfants de 5 à 12 ans, avaient été enlevés mardi alors qu'ils « rentraient du parc naturel de Waza ». La France avait dit « tout faire » mercredi pour les retrouver, soupçonnant ouvertement la secte islamiste nigériane Boko Haram d'être à l'origine de l'enlèvement. Des gendarmes français participaient depuis mardi à l'enquête au Cameroun.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017