Excite

Cannes à la pêche et ses stars de plus en plus belles

Mais rien n’est acquis et le Festival veille à ce qu’il en soit ainsi. C’est souvent en fin de parcours que les attributions ne sont pas celles énoncées une semaine auparavant. Plusieurs films épatent, interpellent et méritent d’être au moins dans le peloton de tête. Décryptages.

Les grosses machines américaines sont en marches et quelle marche! Clint Eastwood ravit un jury connaisseur avec le très éblouissant "L’échange". Il fait jouer une Angelina Jolie au sommet de son art par l’interprétation d’une mère dont on a kidnappé le fils. Steven Soderbergh veut créer la surprise avec son film sur Che Guevara tout comme Wim Wenders avec Rendez-vous à Palerme.

Mais la "vraie" surprise pourrait venir de l’israélien Ari Folman, réalisateur du film d’animation Valse avec Bachir. Il y raconte les massacres de Sabra et Chatila. Le cinéaste français Arnaud Desplechin est également en bonne position, en tout cas pour la revue professionnelle "le Film français", qui crédite son opus Un conte de Noël, de très bonnes critiques.

Et puis Cannes, c’est aussi les people, le glamour, le clinquant et les stars de cinéma. En tête, le Dieu nouvellement déchu du football, Diego Maradona. C’est le cinéaste serbe Emir Kusturica qui est à l’origine du documentaire "Maradona". En fin de journée, le Majestic, l’un des palaces de Cannes, attendait Nathalie Portman, Judith Godrèche ou Nick Nolte. Les flashes crépitent et les caméras sont actives. Démonstration.

Découvrez la vidéo du Majestic:

Cannes : et Natalie Portman sort son chien - Le Parisien
Cannes : et Natalie Portman sort son chien - Le Parisien


France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017