Excite

Carla Bruni contre-attaque

Quelques jours après le grand buzz généré par les sacs Pardon! à l'effigie de Carla Bruni nue, la première dame de France réagit par l'intermédiaire de son avocat.

Rappel des faits

Thierry Herzog, l'avocat du couple présidentiel Carla Bruni et Nicolas Sarkozy, a annoncé que la première dame de France portait plainte contre les Réunionais de "Pardon!" pour "préjudice moral et matrimonial".

Dans l'affaire judiciaire qui sera examinée lundi, Carla Bruni, visiblement peu amusée de voir la photo de Michel Comte se promener sur des sacs en plastique à 3 euros, réclame 125'000 euros de dommages et intérêts.

Antécédents

Déjà en chemise avec Valérie Bègue, et donc forcément en guerre contre Madame de Fontenay, Pardon! n'en est pas à son premier coup d'éclat pour tenter de se faire connaître depuis son île de l'océan Indien.

La boutique du marchand en ligne, pardon.net, vend des t-shirts et des articles à messages, disons, subjectifs. Peter Mertes, patron de la boîte qui s'éclate en communication, dit que les sacs à l'effigie de Carla Bruni ont été fabriqués à 10'000 exemplaires et qu'ils sont principalement employés à être offerts aux clients dès 5 euros d'achats. Nul doute qu'il sont déjà collectors.

Même à 3 euros le sac (soit 30'000 euros) et 125'000 euros l'amende (soit au total 155'000 euros) toute agence de communication respectable répondra que l'investissement en vaut la peine pour arriver à se faire connaître par un buzz marketing aussi largement déployé et en aussi peu de temps.

Carla Bruni en fait les frais bien malgré elle, mais les photos datent! Et presque tout le monde les a déjà vues depuis la période de mannequinat de l'épouse du président, rien de très nouveau sous le soleil.

Photo: Pardon!

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017