Excite

Carte famille nombreuse: la réforme

L'Elysée annonce que Nicolas Sarkozy recevra cet après-midi "les représentants des associations familiales et des usagers des transports" ainsi que le président de la SNCF Guillaume Pepy "pour évoquer la question des tarifs familiaux à la SNCF".

La réunion, en présence des secrétaires d'Etat Dominique Bussereau (Transports) et Nadine Morano (Famille), doit se tenir a 16 heures 30. L'annonce du désengagement de l'Etat sur le financement de la carte famille nombreuse de la SNCF a provoqué de multiples remous ces derniers jours. La polémique a été vive, d'autant plus que ministres et secrétaires d'Etat ont évoqué le sujet dans la plus grande cacophonie.

La SNCF doit financer sa propre "politique familiale" et présentera dans "les prochains jours" son "dispositif" en la matière, a déclaré ce matin, François Fillon. Interrogé, en marge d'une visite à Tokyo, pour savoir si cette mesure revenait à la suppression de l'aide aux familles, il a répondu: "jamais". "La SNCF aura une stratégie, une politique familiale qu'elle est en train de mettre en oeuvre (...) Elle fera connaître dans les tous prochains jours le dispositif qu'elle proposera", a-t-il précisé.

La carte famille nombreuse, qui existe depuis l'entre-deux-guerres "concerne potentiellement 7 millions de familles", souligne François Fondard, président de l'Union nationale des associations familiales (Unaf), "c'est normal que ce soit le budget de l'Etat qui y contribue".

La SNCF doit réunir la semaine prochaine son Comité consultatif des consommateurs, qui rassemble une quinzaine d'associations, pour travailler sur une offre de remplacement. Un groupe de travail va être constitué, qui sera présidé par l'ancienne directrice de l'Unaf, Monique Sassier afin de réfléchir sur des offres intelligentes.

Actuellement, la carte famille nombreuse coûte 18 euros pour une famille, pour trois ans, et donne droit à des réductions de 30% à 75%.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017