Excite

Chef présumé de l'ETA arrêté à Bordeaux

Quatre dirigeants présumés du mouvement séparatiste basque ETA ont été arrêtés dans un appartement au centre de Bordeaux mardi soir. C'est ce qu'a annoncé la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot Marie, mercredi.

L'opération, menée par la police française et la garde civile espagnole, a permis l'arrestation de Javier Lopez Pena, alias "Thierry", chef présumé de l'ETA recherché depuis plus de 20 ans. Les trois autres activistes arrêtés à Bordeaux s'appellent: Ainhoa Ozaeta Mendiondo, Igor Suberbiola et Jon Salaberria. Ces interpellations ont lieu quelques jours après l'attentat à la voiture piégée au Pays Basque, qui avait fait un mort et quatre blessés.

"Thierry", 49 ans, serait considéré comme l'un des responsables de l'attentat de décembre 2006 à l'aéroport de Madrid Barajas, qui avait causé la mort de deux personnes. Cet attentat avait mis un terme au cessez-le-feu permanent, décrété en mars de la même année. "Thierry" aurait également participé aux négociations avortées entre l'ETA et le gouvernement espagnol en 2006, et aurait joué un rôle déterminant dans la rupture de la trêve, en juin 2007.

L'arrestation de Javier Lopez Pena aurait été rendue possible grâce à sa compagne, l'avocate Yolanda Molina, qui était surveillée. L'interpellation se serait déroulée dans le calme. Les policiers, qui auraient déjà saisi deux armes de poing, ont également trouvé deux véhicules volés portant de fausses plaques d'immatriculation. Les quatre activistes auraient crié "Gora ETA! [Vive l'ETA !], nous vaincrons!", en sortant dans la rue, menottés. Les policiers les ont emmenés en garde à vue à l'hôtel de police de Bordeaux.

Michèle Alliot Marie et François Fillon se sont félicités de ces arrestations: "La réussite de cette opération illustre encore une fois la qualité remarquable et quotidienne de la coopération antiterroriste entre la France et L'Espagne".

Photo: 20minutos.es

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017