Excite

Chevalgate : les traders en viande, le maillon faible de la chaîne alimentaire ?

  • Getty Images

Depuis que le vase de Pandore a été ouvert avec l'affaire de la viande de cheval dans les lasagnes Findus, chaque jour on découvre un nouveau cas de viande trafiquée : de l'âne et de la chèvre dans des hamburgers en Afrique du Sud, du cheval dans les boulettes Ikea ou les raviolis Panzani, de la viande de cochon dans le kebab. De l'exception on passe à une pratique généralisée.

Au delà d'un manque de législation concernant la traçabilité au niveau européen, de la transparence alimentaire et de la complexité de la chaîne alimentaire avec un nombre démesuré d'acteurs, il y a bien un métier qui se trouve entre producteur et distributeur sur lequel on commence particulièrement à s'interroger : celui de courtier en viande.

Depuis le début de cette affaire, le nom de Jan Fasen a régulièrement était prononcé. Ce trader en viande néerlandais a fourni aussi bien l'entreprise Spanghero (à l'origine du scandale des lasagnes à la viande de cheval) que Gel Alpes, le fournisseur de William Saurin et Panzani.

La société de Jan Frasen a déjà fait l'objet de nombreuses condamnations depuis sept ans. En 2012, le courtier a été condamné à un an de prison pour falsification de documents et d’étiquetage des lots de viande.

Cette condamnation est directement à mettre en relation avec ce récent scandale car le trader a été condamné pour avoir vendu de la viande de cheval étiquetée "viande de boeuf hallal".

Pourtant un certain nombre d'industriels du secteur alimentaire ont continué à travailler avec le néerlandais, comme ce PDG de Toupnot qui découvre lors d'un contrôle avoir reçu du cheval au lieu de viande de boeuf.

Jan Fasen fait alors passer la supercherie pour une simple erreur et le producteur de viande en conserve poursuit la collaboration car selon lui Jan Fasen "ne donne pas de prix spécialement avantageux mais il trouve surtout des volumes que les autres n'ont pas forcément". L'industriel ajoute que le néerlandais est un acteur très important de la viande en Europe.

L'entrepôt dans lequel Jan Fasen stocke sa marchandise a été identifié aux Pays-Bas. Résultat du contrôle : 200 tonnes de viande, rien que du cheval. Plus qu'une pratique marginale, il y avait donc derrière le travail de Jan Fasen, une véritable arnaque organisée.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017