Excite

Chewing-gum à l'école: bon pour la mémoire!

Cette gomme destinée à être mâchée aurait des vertus positives pour la concentration et la mémoire des écoliers. C’est tout du moins, ce que révèle une étude britannique sur le sujet.

L’action, à proprement dite de mâchouiller un chewing-gum, sous toutes ses formes (dragée, boule, tablette…), permettrait de retenir de façon plus significative une information. Trois chercheurs de l’université de Northumbria soulignent que cette mémorisation peut atteindre 35%. Aussitôt dit, aussitôt fait dans les écoles suisses germanophones.

Les proviseurs de plusieurs collèges ont accepté de tenter l’expérience. Et ce sont des élèves de troisième que se sont volontairement prêtés au jeu. Les disciplines expérimentées sont celles qui demandent un effort important de concentration, objet même de l’étude. Les cours de mathématiques et d’allemand font recette, pas un enfant à oublier son chewing-gum à la maison. Seuls les cours de chant et de gym deviennent des disciplines classiques: interdiction de mâcher du bubble-gum.

Une petite révolution

Le SonntagsZeitung a publié une liste des collèges qui autorisent ses écoliers à user du chewing-gum. Deux conditions doivent néanmoins être respectées: pas de bulle et mâcher en silence. Les enfants adorent et le font savoir. "Mâcher un chewing-gum permet de gérer le stress et de diminuer la nervosité" pour l’un, "Et puis, la mastication est bonne pour renforcer les muscles de la bouche", pour l’autre.

Seulement, les dentistes ne sont pas du même avis. Le chewing-gum aurait beau aider à se relaxer, il n’en demeure pas moins qu’il est un problème pour la dentition de l’enfant. Trop de sucre accroît le risque de caries et la mal-formation des dents.

Puis les concierges s’y mettent. Il faut décoller la gomme sous les tables, les chaises, utiliser des produits décapants et très irritants. En fin de compte, les enfants sont pour, les marques de fabricants relancent l’industrie du chewing-gum, les proviseurs sont satisfaits de leurs élèves, seule une minorité désapprouve…

Photo: Sfar, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017