Excite

Clichy: il perd ses deux mains en manipulant des explosifs

Clichy-la-Garenne. Une violente explosion s'est produite à minuit trente dans la nuit de mardi à mercredi. Un homme, un Français âgé d'une trentaine d'années employé à la Poste de Nanterre, a été grièvement blessé en manipulant un engin explosif. Ses deux mains ont été arrachées.

L'homme, transféré à l'hôpital d'urgence, aurait affirmé aux enquêteurs faire partie de la FNAR, "Fraction nationaliste armée révolutionnaire", baptisée au tout début "Front national antiradars". La sous-direction anti-terroriste (SDAT) a placé un autre homme, ami et voisin de la victime, en garde à vue.

Selon la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, les perquisitions dans l'appartement du blessé auraient permis de découvrir de "multiples indices" qui lieraient l'homme au FNAR. "Des coupelles et du fil bleu semblables à des éléments relevés sur les lieux de plusieurs des attentats contre les radars routiers ont été retrouvés dans l'appartement".

Une source proche de l'enquête a affirmé qu'une "douzaine d'explosifs ont été découverts" dont des "balles de ping-pong qui permettent d'accélérer le souffle" des explosions (Le Point.fr). Les enquêteurs auraient également trouvé de la littérature d'extrême-droite dont un livre d'Adolf Hitler et des DVD "de même nature" au domicile de la victime.

La mystérieuse organisation, qui assume la qualification de "terroriste", avait fait parvenir plusieurs lettres au ministère de l'Intérieur en septembre et octobre, revendicant les attentats contre des radars routiers. Dans un courrier adressé au magazine Paris Match le 7 mars dernier, la FNAR écrivait: "Malgré les huit destructions par explosifs et les deux manquées, le gouvernement ne nous a pas pris au sérieux et, de ce fait, nous serons contraints de choisir des cibles plus dangereuses pour les personnes."

Le groupe terroriste réclamait depuis le début des opérations une rançon de 4 millions d'euros pour stopper leurs actions. Elle exigeait également "une baisse conséquente de la fiscalité qui pourrait rehausser le maigre pouvoir d'achat des Français", "un arrêt total de l'immigration", et le "renvoi de tous les clandestins".

"Nous ne sommes pas racistes, mais nous pensons que la France doit conserver sa culture celte et gréco-romaine, ainsi que sa prédominance religieuse chrétienne. Nous ajoutons que les résidants des départements d'Outre-Mer sont Français à part entière, et que la couleur de la peau est sans importance."

La ministre de l'Intérieur a déclaré que "l'enquête va permettre d'établir s'il y a des connexions éventuelles" entre l'explosion de Clichy et les attentats. Une source policière annonce d'ors et déjà: "Nous sommes quasi certains que cet homme fait parti du FNAR".

Photo: Reuters

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017