Excite

Colombie, une dirigeante des FARC se rend

Karina s’était engagée dans la guérilla, aux côtés des Farc, dans les années 1980. On lui attribue l’enlèvement et l’assassinat du père du président colombien Alberto Uribe ainsi que de nombreux massacres.

Dirigeante du Front 47, qui avait connu un revers le 11 mars dernier avec l’assassinat d’Ivan Rios et plusieurs désertions. Elle déclarait lundi: "De nombreux camarades vont prendre la même décision. Tout ce que je sais, c’est qu’ils craquent. Je pense que les Farc sont décimées."

Le président colombien avait adressé le 2 mai dernier à la chef rebelle un message public: "Si elle se démobilise, qu'elle soit la bienvenue. Nous lui donnerons toutes les garanties". Mais aujourd’hui la rebelle déclare avoir peur des représailles des Farc contre sa famille.

Les Farc détiennent toujours de nombreux otages, dont Ingrid Bétancourt, ex-candidate écologiste à l’élection présidentielle colombienne.

Source photo: Nouvelobs

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017