Excite

Comment bien vendre ses chiots ?

La vente d’un chiot doit se faire très sérieusement et il est très important de respecter certaines règles. Voici quelques conseils à suivre pour vendre ses chiots en toute légalité.

La vente d’un chiot est un acte commercial. Ainsi, il doit faire l’objet d’un contrat de vente, d'un bon de réservation écrit, d'un bon de livraison et d'une facture. Il est conseillé de demander l’aide d’un homme de loi ou d’un club de races.

Le chiot vendu doit avoir trois mois, être tatoué et vacciné. Pour les chiots de races, inscrits au Livre des Origines Françaises, il faut délivrer une attestation au futur propriétaire. Bien évidemment, la vente d’un chiot implique qu’il soit en bonne santé. Dés que l’acheteur prend possession de l’animal, il en est responsable.

Les propriétaires de certaines races ont des obligations bien précises selon la catégorie du chien. Le vendeur doit prévenir l’acheteur de ces règles à respecter. Il faut donc se tenir au courant de la législation en vigueur.

Pour la vente en elle même il est possible de passer des petites annonces, de mettre des affiches et éventuellement de déposer les chiots dans une animalerie de confiance. Attention, une série de mesures ont étés adoptées pour moraliser ce commerce et limiter la reproduction anarchique. Ainsi les petites annonces sont contrôlées, il est interdit de vendre dans les foires et sur les marchés.

En suivant tous ces conseils, les vendeurs de chiots s'évitent de nombreux soucis.

Photo : http://www.kvins.com flickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017