Excite

Conférence de presse : les questions sur l’affaire Hollande-Gayet-Trierweiler brûlent les lèvres

  • Getty Images

Priorité à la politique intérieure et aux affaires internationales. La conférence de presse de François Hollande a pourtant eu du mal à rester dans les clous devant un parterre de journalistes français et étrangers avide de détails concernant la vie privée troublée du Président. Les quelques tentatives ont été accueillies avec une grande froideur : circulez, il n’ y a rien à voir.

Le Président français est pris en étau par la machine médiatico-politique qui une fois emballée peut être difficilement stoppée. Dominique Strauss-Kahn, Nicolas Sarkozy, Bill Clinton, Silvio Berlusconi : la presse raffole des dérapages personnels des hommes publics. Au delà même des conséquences politiques qu’elles entraînent.

Durant la troisième conférence de presse de François Hollande ce mardi au palais de l’Elysée, le Président français n’a pas pu échapper aux questions concernant sa supposée liaison entre lui et l’actrice Julie Gayet et l’état de santé de sa compagne Valérie Trierweiler.

Premier couperet : "Valérie Trierweiler est-elle toujours première dame de France ?". Ce à quoi François Hollande a répondu : "je comprends votre question (…) Je suis sûr que vous comprendrez ma réponse". "Chacun dans sa vie personnelle peut traverser des épreuves, c’est notre cas". "Ce sont des moments douloureux".

Mais pour couper court au reste François Hollande a été inéquivoque : "les affaires privées se traitent en privé".

Le Président a seulement tenu à préciser que la situation concernant la situation de Valérie Trierweiler en tant que Première Dame serait clarifiée avant son déplacement aux États-Unis le 11 février.

Journaliste à Canal Plus et Marianne, Nicolas Domenach a interrogé le Président sur l'état de santé de Valérie Trierweiler qui a simplement répondu ""elle se repose, et je n'ai pas d'autres commentaires à faire".

Concernant les révélations du magazine Closer François Hollande averti : "Mon indignation est totale". "C'est une violation qui touche à une liberté fondamentale".

Mais au fait, quels ont été les vrais sujets abordés par le président au cours de conférence de presse ? : Leonarda, impôts, Dieudonné, sécurité du Président, la jeunesse, l’Europe, le Mali, l’euthanasie, la dépense publique. Hollande a tenu la barre derrière son pupitre, mais si on regarde les titres de presse aujourd'hui, on en déduit rapidement que l’ombre du scandale était plus grande que lui.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017