Excite

Contre la drogue au volant, veuillez cracher!

En place le nouveau dispositif qui permettra aux gendarmes et policiers de dépister la consommation de stupéfiants chez les automobilistes français! La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, poursuit le programme gouvernemental de lutte contre la drogue déjà amorcé: elle présente ce lundi à Antibes, sa nouvelle arme.

Il s’agit d’un test salivaire effectué au moyen d’un bâtonnet qui, une fois passé sur la langue, récolte un peu de salive. Si la couleur du bâtonnet change au bout de dix minutes, le test se révèle positif et le conducteur de la voiture ou du deux-roues contrôlé est alors envoyé en milieu médical pour réaliser une prise de sang. Cette dernière permet de confirmer la présence de stupéfiants et de déterminer la nature du produit ingéré.

L’objectif est sans conteste de réduire le nombre de morts sur les routes et de responsabiliser les comportements automobilistes. Les jeunes sont bien entendu les premières cibles de ces tests car des enquêtes telles que l’étude SAM (Stupéfiants et accidents mortels) réalisée en 2005 ont révélé que 230 personnes sont mortes, cette année-là dans des accidents de la circulation liés à la consommation de drogues...

Ce nouveau procédé destiné à remplacer les tests urinaires constitue un véritable progrès technique comme l’explique un policier: "avant l’instauration de ce test, nous avions recours au dépistage urinaire réalisé en présence d’un médecin à bord d’une camionnette sur le lieu de contrôle. Ce n’était pas facile à mettre en place. Le test salivaire va vraiment simplifier les choses". Toutefois, certains experts de la lutte contre l’insécurité routière contestent déjà la fiabilité du nouveau dispositif. Mais le Ministère de l’Intérieur reste sur ses positions et garantit "qu’un automobiliste ayant consommé du cannabis plusieurs heures avant de prendre le volant sera positif au test" avant d’ajouter que le gouvernement compte surtout sur l’aspect dissuasif du dispositif. A croire que 4'500 € d’amende et un retrait de six points sur son permis, ce n’est pas assez dissuasif…

Photo: cannabisetconduite.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017