Excite

Côte d'Ivoire : première audience au CPI pour Laurent Gbagbo

  • Getty Images

Ce mardi 19 février, l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo comparaît devant la cour pénale internationale (CPI) pour l'ouverture de l'audience de confirmation des charges à son encontre.

L'ex chef d'Etat devra répondre à quatre chefs de crimes contre l'humanité, comme "auteur indirect" de meurtres, viols, persécutions et autres actes violents commis durant 2010-2011, période qui a suivi les élections en Côte d'Ivoire.

La dispute du fauteuil présidentiel entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara au lendemain des urnes avait entraîné une spirale de violences longue de quatre mois.

L'audience qui permettra aux juges d'évaluer si les preuves rassemblées contre Laurent Gbagbo sont suffisantes pour envisager un procès, devrait se conclure le 28 février.

Selon l'accusation, M. Gbagbo aurait planifié une série d'attaques commises par les forces pro-Gbagbo faisant plus de trois mille victimes en Côte d'Ivoire. Selon l'accusation toujours, ce "plan" "revêtait un caractère généralisé et systématique" et visait "des communautés ethniques ou religieuses spécifiques". "Des centaines d'adversaires civils ont été attaqués, pillés, blessés ou victimes de viol en conséquence de cette politique".

Arrêté depuis le 11 avril 2011, l'ancien président devra répondre au premier tribunal pénal international permanent chargé de juger les auteurs de génocide, crime contre l'humanité et crime de guerre. Il s'agit du premier ex chef d'Etat remis au CPI.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017