Excite

Danemark : quand l'allaitement est perçu comme une atteinte à la pudeur

Au Danemark, face au refus du ministre de l'Egalité Manu Sareen (Gauche Radicale) de voter une loi défendant le droit d'allaiter dans les bars et restaurants, des mamans se sont réunies mercredi dernier pour allaiter leurs nouveaux-nés sur la place publique des hôtels de ville de quelques grandes villes danoises.

Le débat fait rage depuis l'automne 2012 au Danemark. A Copenhague, une mère avait alors été obligée de quitter le restaurant du parc d'attraction Tivoli où elle dînait avec sa famille pour cause d'allaitement en public. Le serveur lui avait demandé d'arrêter d'allaiter son nourrisson. La famille avait dû partir du restaurant sans toucher aux repas qu'ils venaient de commander.

La ministre de l'Egalité avait alors et suite à un deuxième cas similiaire, déclaré que les gérants des lieux étaient laissés seuls juges d'approuver ou non l'allaitement au sein de leurs établissements.

Les associations des mères de famille et les féministes se sont également insurgées de cette décision et même si selon un sondage, 75% des danois approuvent l'allaitement dans les espaces publiques, la presse est quant à elle mitigée. Les journaux conservateurs sont en effet satisfaits de ce vide juridique.

Ces derniers ne voient pas la nécessité d'allaiter en public un nourrisson, ce n'est pas une question de survie mais plus de comportement en société. Ces établissements sont un lieu privé et il revient aux tenanciers de juger la tenue à y adopter.

Quant aux journaux de centre gauche, ils ne comprennent pas comment dans un pays qui a connu la libération des mœurs, des seins non sexualisés et naturels peuvent être tabou.

Un tabloïd danois a quant à lui soulevé le fait que ce sont les hommes qui crient le plus fort au scandale mais que l'allaitement est avant tout une question de femmes.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017