Excite

Darcos veut fouiller les élèves à l'école

Pour faire face à certaines manifestations de violence à l’école, le ministre de l’Education nationale remet au goût du jour l’idée d’une surveillance des élèves.

Xavier Darcos contre la violence à l’école

Après l’agression la semaine dernière d’une enseignante poignardée par un collégien dans sa classe et à l’occasion du 90ème congrès de la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) qui se tient actuellement à La Rochelle, Xavier Darcos propose de nouvelles mesures qui ne font pas vraiment l’unanimité. «Je veux que nous fassions en sorte de dissuader les candidats à la violence» a déclaré le ministre avant de détailler la méthode. Il s’agirait de mettre en place "une force mobile d'agents" chargée de réaliser des missions de prévention et de contrôle au sein des écoles.

Fouille des élèves et sanctions financières

Ces agents pourraient notamment fouiller les cartables, manteaux et autres affaires personnelles des jeunes soupçonnés de porter une arme ou d’avoir un comportement très agressif. Mais Xavier Darcos ne s’arrête pas là, il pense également à infliger une sanction financière aux géniteurs qui, dépassés par l’éducation ou l’attitude de leurs enfants, ont «démissionné» de leur rôle de parents. Les propositions du ministre scandalisent certains syndicats d’enseignants et associations de parents d’élèves qui voient d’un très mauvais œil cette nouvelle «police des élèves».

Photo: La Presse

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017