Excite

Debbie Wood la femme la plus jalouse au monde s'est mariée: elle contrôle son mari avec un détecteur de mensonges

La jalousie peut conduire à des situations paradoxales et on a déjà recensé beaucoup d'histoires folles dans le monde mais vraiment le mari de Debbie Wood est le leader incontesté en Grande-Bretagne.

Le contrôle de tous les aspects de la vie de son partenaire, l'interrogatoire continu sur le pas de la porte à chaque sortie ou retour du travail et d'autres instruments de "torture" sont le pain quotidien réservé par une femme de 43 ans à son pauvre conjoint à Leicester en Angleterre. Ce dernier obtient la médaile d'or pour supporter un tel supplice au quotidien.

Il pointe une arme sur un bébé et poste la photo sur Facebook

On se croirait dans un film lorsque vous entendez que pour contrôler la vie de son compagnon, Debbie surpasse les plus grands espions puisqu'elle a acheté un détecteur de mensonges auquel elle passe son mari tous les jours pour vérifier sa fidélité.

La femme jalouse et son mari «prisonnier»: l'histoire de la relation pathologique d'un couple :

Techniquement, l'attitude de Debbie peut entrer dans le "syndrome Othello", connu par les médecins et les psychologues en particulier comme une maladie résultant de peu ou de pas de confiance dans le partenaire, ainsi que l'obsession d'une hypothétique trahison ou d'un comportement irrespectueux.

La vie quotidienne, celle vécue par le malheureux Steve avant et surtout après le mariage, est très similaire à celle de l'incarcération d'un détenu, avec un geôlier qui surveille le peu de liberté qu'il a.

Le couple, qui est devenu célèbre au Royaume-Uni pour ce syndrome d'Othello, s'est marié récemment, le jour d'Halloween, après une rencontre en 2011 sur Facebook et une relation de trois ans.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018