Excite

Des Bleuets pour commémorer le 11 novembre

Alors que le «Poppy» britannique représente les coquelicots qui fleurissaient dans les champs des Flandres lors de la première guerre mondiale, le terme de «Bleuets» désigne lui les soldats de la Classe 15 (nés en 1895) en raison de l'uniforme bleu horizon dont ils étaient vêtus. Ce surnom fut rapidement adopté par les poilus plus anciens.

L'origine de l'insigne remonte à 1925 lorsque 2 infirmières décidèrent d'organiser des ateliers où les blessés de guerre pouvaient confectionner des fleurs bleues pour qu'elles soient ensuite vendues au public et génèrent ainsi un revenu à ces soldats. Le 11 novembre 1934, 128 000 fleurs sont vendues. Dès 1935, l’État officialise la vente du Bleuet de France chaque 11 novembre partout dans le pays. Après la Seconde Guerre mondiale, en 1957, un second jour de collecte est créé le 8 mai.

Chaque année au moment de ces 2 commémorations patriotiques, le Bleuet de France est vendu sur la voie publique par des bénévoles de L’Œuvre Nationale du Bleuet de France Cette association est reconnue d’utilité publique et est placée depuis 1991 sous l’autorité de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre. Son objectif est de recueillir des fonds afin de financer les œuvres sociales qui viennent en aide aux anciens combattants, veuves de guerre, pupilles de la Nation ou aux soldats blessés en opération de maintien de la paix.

Si depuis les années 60, l'engouement autour du Bleuet de France est en perte de vitesse, le symbole n'a pas disparu. L'an dernier, près de 32 000 bénévoles ont collecté 1.102.000 euros qui ont permis de venir en aide à 18 141 personnes. Pour plus de renseignement vous pouvez consulter www.bleuetdefrance.fr.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017