Excite

Des bulletins d'alerte aux méduses pour la Côte d'Azur

L'été arrive demain et il est grand temps de penser aller se rafraîchir à la mer. La plage est en effet le meilleur endroit pour profiter des chaleurs estivales, et la mer Méditerranée devient pour beaucoup le lieu de prédilection pour une bonne baignade. Seulement voilà, tout plaisir à un risque. Celui de la mer est les méduses, scientifiquement appelée Pelagia noctiluca, qui peuvent gâcher des vacances.

L'observatoire de Villefranche-sur-Mer a eu la bonne idée de créer un site Internet établissant des bulletins d'alertes aux méduses. Dès le 1er Juillet, le site jellywatch.fr offrira toutes les informations nécessaires pour connaitre les plages choisies par les méduses pour attaquer les pauvres touristes.

Au départ, jellywatch.fr se concentrera uniquement sur les plages situées entre Saint-Tropez dans le Var et la frontière italienne, mais l'an prochain, il pourrait également donner des informations sur les présences de méduses en Ligurie, la région de Gênes en Italie.

Les méduses que l'on trouve en mer Méditerranée, aussi appelée Pelagia noctiluca, sont considérées comme des carnivores supérieurs. Pour pouvoir comprendre et anticiper leurs mouvements, il faut appréhender toute une chaine alimentaire, comme l'indique Lars Stemman, un maitre de conférences qui étudie le zooplancton dans la baie de Villefranche-sur-Mer.

Selon les spécialistes le nombre de méduses en mer Méditerranée n'est pas forcément en train de croître, notamment parce que la présence de zooplancton y est faible. Ce qui pose un problème pour l'environnement peut donc apparaitre comme une bonne nouvelle pour les amateurs de baignade, puisque celà signifie que les méduses pourraient bien aller proliférer ailleurs si elles ne trouvent plus leurs casse-croute sur la Côte d'Azur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017