Excite

Des explosifs au Printemps Haussmann

Scène de terreur à Paris ce mardi matin. Tout commence lorsqu’une mystérieuse lettre arrive au siège de l’Agence France Presse : une lettre dans laquelle des individus s’identifiant comme des membres du «Front Révolutionnaire Afghan», affirment avoir posé plusieurs bombes dans l’un des plus grands magasins du centre de la capitale française, au Printemps Haussmann.

Immédiatement alertés, l’unité chargée de la lutte anti-terroriste fait évacuer les lieux avant d’intervenir et de découvrir en guise de bombe, dans un conduit de chasse d’eau, cinq bâtons de dynamite dépourvus de détonateur. Les experts s'interrogent sur la véritable identité des auteurs de cet acte tout en rappelant les risques de menace terroriste.

Dans la lettre adressée à l’AFP et écrite dans un français parfois approximatif, le groupe terroriste exige le retrait des troupes françaises d'Afghanistan sous peine d'éventuels attentats. Evidemment à l’approche de Noël, le magasin du Printemps Haussman est un des plus fréquentés de la capitale : il s’agit d’une cible idéale pour les terroristes. La menace a donc été prise au sérieux.

Le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, a d’ailleurs appelé à «la vigilance» et à la «fermeté» face au terrorisme : «Ma conviction n'a pas cessé depuis 2002 (...), la vigilance car malheureusement tout peut arriver, et fermeté parce qu'on ne transige pas avec le terrorisme» a précisé le président français.

Conséquence : un nouveau renforcement de la sécurité a rapidement été mis en place dans toutes les grandes villes françaises.

Photo: clg-zola-igny.ac-versailles.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017