Excite

Des millions de personnes manifestent dans le monde contre Charlie Hebdo

  • Getty Images

Les attentats contre Charlie Hebdo ont provoqué une vague de soutien dans le monde entier mais aussi des ripostes avec la parution du dernier numéro mettant en scène le prophète Mahomet.

Au Niger, de violentes manifestations ont eu lieu vendredi 16 janvier et samedi 17 janvier faisant dix morts. Le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé qu'une personne avait aussi été retrouvée "calcinée dans une église" samedi matin à Zinder. "Ce qui s'est passé chez nous hier à Zinder et aujourd'hui à Niamey nous interpelle. Ces églises qui sont brûlées, pouvons-nous l'accepter ? De quel tort sont coupables les églises et les chrétiens du Niger ?" a déclaré Mahamadou Issoufou.

Plusieurs églises ont été incendiées tandis que la police s'organise pour protéger les lieux de culte. Les manifestants, lourdement armés s'en sont pris à des bars, hôtels, débits de boisson ou commerces divers appartenant à des non-musulmans ou tenant enseigne pour des entreprises françaises.

Les autorités françaises ont recommandé d'éviter tout regroupement ou rassemblement aux ressortissants français.

Le premier numéro de Charlie Hebdo après l'attentat s'arrache comme des petits pains

En Tchétchénie, 500 000 personnes devraient se réunir aujourd'hui à Grozny, la capitale de la république musulmane russe de Tchétchénie. Le président Tchétchène, Ramzan Kadyrov, a lui-même appelé au rassemblement en déclarant "les journalistes français dessinent des caricatures représentant soi-disant le prophète. Pour notre part, nous avons pris la décision de conduire une manifestation populaire condamnant ces actes".

En Iran, des étudiants islamistes ont appelé à manifester lundi devant l'ambassade de France en protestation contre la caricature de Mahomet publiée dans le dernier numéro de Charlie Hebdo.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017