Excite

Des officiers américains laissent ouvert le poste de contrôle de l'arme atomique

Quatre officiers de l'armée de l'Air américaine ont été punis pour avoir, lors de deux incidents distincts, laissée ouverte la porte qui mène au poste de lancement de la bombe atomique qu'ils étaient censés garder, ont révélé leurs responsables.

Les centres de contrôles de l'arme nucléaire américaine sont en permanence occupés par deux officiers qui veillent sur la bombe. Or, il leur formellement interdit d'ouvrir, et a fortiori de laisser ouverte, la porte qui mène à leur poste lorsque l'un des deux est absent ou dort.

Mais en avril, sur la base de Minot, dans le Dakota du Nord, alors que l'un des deux officiers de garde sommeillait, son coéquipier a laissé entrer le cuisinier qui venait leur apporter leur repas, a indiqué le lieutenant-colonel John Sheets, porte-parole du Global Strike Command, qui dirige les missions nucléaires de l'armée de l'Air.

Un mois plus tard, sur la base de Malmstrom, dans le Montana, où se trouve un tiers des missiles intercontinentaux américains, un autre officier a également entrebâillé la porte de son poste de contrôle pour laisser entrer une équipe de maintenance, alors que son alter ego dormait.

Dans les deux cas, les officiers ont laissé « les portes ouvertes alors qu'elles auraient dû être fermées », a souligné le lieutenant-colonel Sheets, et le deuxième officier aurait dû être réveillé avant l'ouverture de la porte. Les officiers responsables des bourdes ont perdu deux mois de solde, tandis que leurs collègues ont chacun reçu une lettre de réprimande.

Ces deux incidents sont autant de nouveaux revers pour les forces stratégiques américaines. En août, une inspection de l'armée de l'Air avait jugé « insatisfaisante » l'unité chargée du contrôle des missiles intercontinentaux (ICBM) à Malmstrom. De même, en mai, 17 officiers de la base de Minot s'étaient vu retirer leur certification après une mauvaise évaluation de leurs aptitudes à mener des opérations de lancement.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017